Qui a inventé les bijoux ?

Les bijoux sont une composante essentielle du style vestimentaire. Même si l’usage des bijoux est beaucoup plus souvent associé aux femmes, il s’agit d’accessoires employés par les deux sexes sans exception. Tous les pays ont un secteur de bijouterie et de joaillerie pour approvisionner les différents utilisateurs. Aujourd’hui, la bijouterie fait usage de pierres précieuses comme l’or, le diamant, l’argent et bien d’autres encore. Mais d’où viennent les bijoux ? Qui a eu l’ingénieuse idée de les inventer ? Cet article vous fait découvrir l’histoire des bijoux.

De quelle période date la création des tout premiers bijoux ?

Les bijoux ont existé depuis très longtemps avant notre ère. Il s’agit d’un concept qui date de la préhistoire humaine. Même si l’utilisation et le résultat escompté ne sont pas totalement identiques à ce que l’on en fait aujourd’hui. En effet, les premiers bijoux ont été découverts en Afrique du Sud et dateraient de 75 000 ans avant Jésus Christ. Les hommes de l’époque fabriquaient leurs bijoux avec des coquillages. Ils les trouaient par le haut et les enfilaient autour du cou. Même si l’utilisation des bijoux s’est diversifiée avec le temps, la conception était tout autre au départ. Les hommes préhistoriques n’utilisaient pas forcément les bijoux qu’ils confectionnaient pour se rendre beaux, mais beaucoup plus pour se protéger. Aujourd’hui aussi, plusieurs types de bijoux servent à protéger de beaucoup de choses, mais il y a autant d’usage des bijoux que de contrées sur la terre à notre ère. Voilà donc la différence entre l’utilisation préhistorique des bijoux et celle moderne.

Bijoux et divers : qui en est le père ?

Si on sait qu’il n’y a pas un nom fixe à qui attribuer la naissance des bijoux, il faut savoir que d’autres tendances de ces joyaux ont quand même des créateurs.  Par exemple, les bijoux fantaisie doivent leur existence à la célèbre bijoutière Coco Channel. Juste après la Deuxième Guerre mondiale, beaucoup de femmes ont dû se défaire de leurs bijoux en raison de la situation. C’est ainsi que le concept de bijoux fantaisie est né. Des bijoux qui n’ont aucune signification particulière, mais que l’on portait simplement pour l’esthétique. C’est ce phénomène qui engendra l’âge d’or de la bijouterie. Il s’en est suivi la création de toutes les variétés que nous connaissons : perles, pendants oreilles, pendentifs, boucles d’oreilles, etc. Aujourd’hui, on connaît tellement de bijoutiers et de bijouteries de renom qu’on en viendrait même à ne plus parler de Coco Channel. Avec les boutiques Dinh Van de Paris ou même les bijoutiers particuliers qui font la pluie et le beau temps aujourd’hui, on serait tenté d’oublier le moyen âge, les XIXème et XVIIème siècles qui ont représenté des étapes phares dans l’histoire des bijoux.

D’où est partie la collaboration entre les bijoux et les pierres précieuses ?

Il faut dire que même si les bijoux et les pierres précieuses n’ont pas été découverts dans la même année, leurs époques ne s’éloignent pas l’une de l’autre. L’or par exemple a été découvert par l’homme dans l’antiquité. Il s’agit là du deuxième métal le plus exploité par l’homme juste derrière le cuivre. En raison de ses caractéristiques extraordinaires, l’or est devenu un des matériaux les plus exploités par l’homme. En effet, il est à la fois facile à travailler et offre une certaine dureté dans le temps. Les hommes en ont vite compris la valeur et en ont fait une matière de premier choix. C’est ainsi que la combinaison entre bijoux et pierres précieuses est née. Il existe même beaucoup d’histoires, de fables et de mythes qui font cas de l’usage exclusif de bijoux en or en milieu royal depuis presque toujours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *